Ce n’est plus à prouver : il existe de nombreux avantages liés à la présence d’un plus grand nombre de femmes à des postes de direction. Pourtant, l’écart entre les sexes est toujours bien présent. La voix des femmes demeure sous-représentée dans les médias, dans les congrès et au sein des conseils d’administration. Toutefois, selon Shari Graydon, auteure primée, éducatrice et militante pour les droits des femmes, il y a de l’espoir, et cet espoir repose sur son travail auprès des femmes pour les aider à prendre la parole.

S’adressant à plusieurs événements spécials organisé par Odgers Berndtson autour du Canada a Toronto, Calgary, Vancouver et Ottawa, Shari s’est appuyé sur ses 30 années d’expérience dans le domaine des médias pour parler d’enjeux qui lui tiennent à cœur. Fondatrice d’Informed Opinions et de FemmesExpertes.ca, Shari constate que les femmes ont appris à ne pas se mettre de l’avant et à éviter de vanter leurs aptitudes. Selon madame Graydon, plutôt que de se dévaloriser, les femmes devraient accroître leur visibilité, non seulement au travail, mais aussi dans la sphère publique. Voici les six stratégies qu’elle propose pour encourager les femmes à être vues et entendues :

1 : Achetez-vous du temps. Lorsqu’on vous demande de prendre la parole à l’occasion d’un congrès ou dans les médias, vous pourriez être tentée de répondre que vous n’êtes pas la personne idéale pour vous prononcer. Sachez qu’il n’y a pas de personne idéale. Au lieu de refuser, dites à votre interlocuteur que vous êtes occupée et que vous allez le rappeler. Prenez dix minutes pour décider de la position que vous voulez prendre sur la question, puis rappelez la personne. Ne vous inquiétez pas si votre réponse n’est pas exactement celle que le journaliste ou l’organisateur du congrès veut entendre. Dites-vous que c’est votre point de vue personnel qui importe.

« Lorsqu’une femme laisse passer une occasion de prendre la parole, je trouve que c’est un moment triste pour les femmes de partout dans le monde; non seulement pour les femmes, mais aussi pour la planète. Et sûrement pour vos organisations. »

2 : Osez prendre le micro. Avec une plus grande visibilité, vous aurez plus d’influence, les gens vous rappelleront et vous pourrez provoquer un changement sur les questions qui vous tiennent à cœur. C’est pourquoi vous devez prendre la parole pour ce en quoi vous croyez : écrire cette lettre d’opinion; prendre la parole lors de la réunion de l’équipe de la haute direction; poser cette question pointue délicate pendant une conférence avec un groupe d’experts. N’oubliez pas : le plus important, ce n’est pas qui vous connaissez, mais bien qui vous connaît, vous.

3 : Choisissez une place où vous serez bien en vue. Vous vous souvenez du vieux proverbe « loin des yeux, loin du cœur »? Il est tout aussi pertinent dans un cadre professionnel. Prenez des initiatives concrètes pour que les dirigeants de votre entreprise aient connaissance de vos aptitudes et compétences; par exemple, prenez place en face de votre chef de la direction dans la salle de conférence, faites du bénévolat dans le cadre d’un projet bien en vue ou acceptez des affectations enrichies.

4 : Connaissez votre valeur. Christine Lagarde, ministre française des Finances, a émis cette célèbre remarque : « Si les Lehman Brothers (frères Lehman) avaient été des “Lehman Sisters (sœurs Lehman)”, la crise économique d’aujourd’hui serait très différente. » Cette déclaration est désormais appuyée par la recherche universitaire, qui démontre que les marchés financiers internationaux seraient plus stables s’il y avait davantage de femmes à des postes de cadre supérieur dans l’industrie. De manière évidente, il y a de la place pour plus de femmes à des postes de hauts dirigeants et au conseil d’administration, alors faites la liste de vos compétences et des façons dont vous pouvez contribuer, et n’oubliez pas de songer à votre point de vue unique.

5 : Demandez le soutien de personnes d’influence. Qui, dans votre entreprise, est respecté et travaille près de votre poste? Rencontrez cette personne en privé avant la réunion et dites-lui : « Je vais faire une proposition, la voici. J’apprécierais beaucoup si je pouvais compter sur votre appui. » Cela peut être un collègue, homme ou femme, un client... Vous avez vraiment l’embarras du choix; il s’agit simplement d’y penser à l’avance et de mettre cette stratégie en pratique.

6 : Faites-en une cause plus grande que vous. Il est souvent plus facile de s’exprimer, particulièrement pour les femmes, lorsqu’on le fait au nom des autres. C’est pourquoi Sheryl Sandberg, chef de l’exploitation de Facebook et fondatrice de leanin.org, encourage les femmes à négocier un salaire plus élevé lorsqu’elles obtiennent une promotion. À plus grande échelle, elles ne le font pas seulement pour elles-mêmes, mais surtout pour toutes les femmes qui suivront leurs pas.

Si vous voulez en savoir davantage sur l’autonomisation des femmes, Shari anime régulièrement des ateliers partout à travers le pays portant sur la façon de donner aux femmes la chance d’appliquer des stratégies concrètes pour donner de la force à leur voix. De plus, vous recevrez des commentaires personnalisés, le tout dans une atmosphère de soutien. Consultez les ateliers à venir (en anglais) animés par Shari.

Jane Griffith, Partner, Odgers Berndtson

Shari Graydon

Deborah Rosati from Karma Athletics, Mary Whittle, Westcon & Cynthia Mooney from HP Canada

Catherine Allman, Jill Sharland & Debbie Heiser

Francine Charette from CHEP, Becki Halko, The Hershey Company, Sonia Brown, Johnson & Johnson and Roberta Chow, Odgers Berndtson

Heather Eldebs from RBC, Julia Robarts from Odgers Berndtson, Vanessa Voakes from Stikeman Elliott LPP & Sarah Rickard from Mutual Fund Dealers Association of CanadaHeather Eldebs from RBC, Julia Robarts from Odgers Berndtson, Vanessa Voakes from Stikeman Elliott LPP & Sarah Rickard from Mutual Fund Dealers Association of Canada

Partage du savoir

Insight

Michael Williams, lauréat d’un prix Forty Under 40 de 2018

L’associé d’Odgers Berndtson se voit décerner l’un des prix les plus prestigieux de la communauté...

Insight

Une nouvelle recherche redéfinit complètement le leadership

Le livre The Mind of the Leader, publié par Harvard Business Review Press, offre une perspective...

Insight

Nathalie Francisci lauréate du « Top 20 de la diversité »

Nathalie Francisci, associée au bureau de Montréal d’Odgers Berndtson et responsable de la gouver...