Une réponse à la demande croissante en cadres intérimaires visant à combler les besoins en compétences critiques

Odgers Interim Canada – la division Gestion des intérimaires d’Odgers Berndtson au Canada – annonçait aujourd’hui l’expansion de ses équipes de Toronto et de Calgary afin de satisfaire à la demande grandissante des organisations en matière de cadres intérimaires. Depuis sa création au Canada en 2010, Odgers Interim a enregistré une croissance à deux chiffres chaque année, en plus d’une augmentation des affaires de plus de 70 % au dernier trimestre. L’expansion s’inscrit dans la stratégie de la firme qui a pour but d’offrir une approche intégrée en ce qui concerne la gestion des talents, grâce à ses services de recrutement de cadres, de gestion des intérimaires et d’évaluation du leadership.

En 2012, une étude menée par Odgers Berndtson et Léger Marketing auprès de hauts dirigeants d’entreprises canadiennes révélait qu’au cours des années à venir, les organisations allaient faire face à d’importants défis en ce qui concerne leur haute direction. Près de la moitié des organisations des secteurs public et privé prévoyaient perdre 20 % ou plus de leur personnel de direction d’ici 2017, tandis que 9 organisations sur 10 étaient d’avis que la prochaine génération de gestionnaires n’était pas prête à prendre la relève de la haute direction. Plus de la moitié des dirigeants ayant participé à l’étude disaient que la direction de leur organisation requiert des compétences particulières qui manquent au personnel à l’interne.

« L’embauche d’un cadre intérimaire pour pallier la pénurie de compétences critiques est la solution parfaite pour de nombreuses organisations, affirme Jason Peetsma, directeur général d’Odgers Interim au Canada. La demande de cadres intérimaires a augmenté considérablement au cours des deux ou trois dernières années et marque un tournant majeur dans la façon des entreprises de combler leurs besoins en matière de haute direction. En fait, c’est sans doute la solution qui permettra de sauver beaucoup d’organisations à long terme. »

Afin d’élargir sa présence dans l’ouest du Canada, l’équipe d’Odgers Interim à Calgary s’est adjoint un nouveau partenaire, Stuart Hay. M. Hay possède une riche expérience dans l’industrie, ayant ces dernières années bâti un service de gestion des intérimaires prospère au sein d’une grande firme régionale de recrutement. « Il y a un fort potentiel d’embauche de cadres intérimaires au sein des organisations de la région. Ces cadres peuvent à tous les niveaux faire progresser une entreprise sans toutefois joindre l’effectif permanent, dit M. Hay. Les organisations font appel aux cadres intérimaires afin de combler leurs besoins à la haute direction et de résoudre les problèmes d’affaires auxquels elles sont confrontées. Les unités administratives où la demande est la plus élevée sont les finances, les ressources humaines, les technologies de l’information et les opérations, particulièrement en ce qui a trait au mentorat et à la restructuration. »

À Toronto, Odgers Interim compte maintenant Emily Bell dans son équipe. Mme Bell a joint les rangs de la firme à titre de consultante; elle se consacre aux demandes croissantes de placement de cadres intérimaires partout au Canada. Occupant auparavant un poste de recruteuse de gestionnaires au sein de la deuxième plus grande chaîne de supermarchés au Canada, Mme Bell a également travaillé pour une agence de recrutement spécialisée œuvrant dans les domaines des chaînes logistiques, de l’approvisionnement et des opérations. « L’expérience de Mme Bell lui permet de voir les choses du point de vue du client. Sa passion pour les talents et son professionnalisme en font une addition toute naturelle à l’équipe d’Odgers Interim, affirme M. Peetsma. Nous nous réjouissons de la précieuse contribution qu’elle apportera à nos clients. »

Odgers Interim étend également ses services dans la région d’Ottawa avec l’acquisition de RenaudFoster, l’une des firmes de recrutement les plus réputées à Ottawa. Selon M. Peetsma, une offre élargie de services pour les organisations de la région d’Ottawa est primordiale, car les besoins en recrutement des secteurs public et privé gagnent en complexité. « Nous sommes parfaitement positionnés au Canada pour aider nos clients à combler leurs besoins en matière de relève, tout en les encourageant à adopter une approche intégrée en ce qui concerne la gestion des talents.

Partage du savoir

Insight

Embaucher les dirigeants de demain

Ce que les organisations doivent savoir sur la génération Z et la manière d'attirer les meilleurs...

Insight

Tinder recruteur, c’est pour demain!

par Nathalie Francisci pour les affaires