Comment les conseils d'administration peuvent-ils assumer des responsabilités de plus en plus complexes et exigeantes?

Dans n'importe quel secteur (public, privé ou à but non lucratif), la gouvernance des conseils d'administration doit être à la hauteur pour aider les entreprises à réduire leurs risques, et à favoriser leur croissance et leur adaptation dans un milieu mondialisé en constante et rapide évolution. Les conseils d'administration ont beaucoup d'information à traiter en très peu de temps. Ils doivent donc axer leurs efforts et leurs actions sur leurs responsabilités fondamentales de gouvernance. Afin de relever ce défi, il est essentiel d'identifier les principaux aspects des enjeux actuels et de déterminer les questionnements importants auxquels il faut répondre. Nous proposons d'aborder le sujet en soulignant trois aspects clés, à savoir la surveillance, la composition et le rendement.

Surveillance : « Nous nous préoccupons de stratégie et de risque, mais considérons-nous le risque émergent? »

En ce qui concerne les responsabilités en matière de surveillance (par exemple, le rendement du chef de la direction), le suivi de la stratégie et du risque figurent parmi les plus importantes tâches.

Les conseils d'administration se doivent d'aller au-delà de la surveillance de base requis et d'adopter des pratiques exemplaires en matière de planification stratégique et de gestion du risque. En établissant des cadres de référence et en travaillant en collaboration avec les gestionnaires pour mieux comprendre l'impact des changements rapides touchant les technologies, le développement durable et le marché concurrentiel international, les conseils d'administration aident les entreprises à se protéger contre les risques émergents et à se bâtir une fondation solide pour connaître le succès. Selon une récente étude menée par PwC, seulement 25 % des conseils d'administration des entreprises du S&P 500 discutent de développement durable et de réchauffement climatique. Les discussions portant sur les tendances émergentes et les enjeux mondiaux sont pourtant d'une importance capitale pour la capacité d'une entreprise à s'adapter et à répondre aux besoins et aux risques, actuels comme futurs.

Composition : « Nous examinons la succession des membres du conseil chaque année, mais considérons-nous la diversité et les compétences des membres de façon significative? »

Aucune organisation n'évolue en vase clos. La diversité au sein d'un conseil d'administration constitue une bonne stratégie d’affaires. De nos jours, les défis que doivent relever les entreprises sont de plus en plus complexes, et leur portée est de plus en plus grande. Une variété d'expériences, d'horizons et de compétences est importante pour assurer la résilience de l'organisation et mettre sur pied un dispositif robuste qui anticipe le risque et maximise la croissance. Selon des consultations de la CVMO réalisées en 2013 sur la diversité au sein de conseils d'administration, la majorité des intervenants sondés croient que la reconduction stratégique des membres contribue à l'efficacité organisationnelle. Les conseils d'administration doivent donc se fixer des objectifs significatifs en matière de diversité et s'assurer de les atteindre.

Rendement : « Nous investissons du temps dans le processus d'évaluation des membres du conseil, mais optimisons-nous nos efforts? »

L'évaluation judicieuse et continue du rendement, de l'engagement et de l'efficacité des membres est essentielle pour créer un milieu idéal à l’exercice de leurs fonctions fiduciaires. Selon une étude de 2013 menée par McKinsey auprès de 700 membres de conseils d'administration, les conseils qui concentrent leurs activités autour d'enjeux critiques à la mission sont ceux qui démontrent le plus grand engagement envers leur organisation et y exercent la plus grande influence. Un processus d'évaluation annuel et exhaustif permet aux membres et au président du conseil de recueillir des commentaires sur l'importance des enjeux, la contribution individuelle de chaque membre et les effets obtenus.

Bien que chaque conseil d'administration présente une complexité et des défis uniques, les pratiques de gouvernance exemplaires favorisent une gestion efficace et la santé de l'entreprise. Les conseils qui accordent la priorité à une surveillance saine, à la composition diversifiée et à l'évaluation rigoureuse du rendement sont les mieux placés pour faire face aux imprévus des marchés et du financement, en traçant la voie à la direction pour l’atteinte des objectifs et des mandats stratégiques de l'entreprise.

Publié dans OnBoard, hiver 2014

John Sanders

Partage du savoir

Insight

Michael Williams, lauréat d’un prix Forty Under 40 de 2018

L’associé d’Odgers Berndtson se voit décerner l’un des prix les plus prestigieux de la communauté...

Insight

Une nouvelle recherche redéfinit complètement le leadership

Le livre The Mind of the Leader, publié par Harvard Business Review Press, offre une perspective...

Insight

Nathalie Francisci lauréate du « Top 20 de la diversité »

Nathalie Francisci, associée au bureau de Montréal d’Odgers Berndtson et responsable de la gouver...