Le recrutement de cadres se déroule souvent dans la confidentialité; ceux qui méconnaissent le secteur ont de la difficulté à en imaginer les rouages internes. Travaillant dans les coulisses, les consultants en recherche de cadres sont les principaux acteurs du recrutement. Bien que ce domaine soit aussi intéressant, diversifié, exigeant et rémunérateur que d'autres activités de conseil, il est rarement cité comme projet de carrière traditionnel. Le succès dans ce métier reposant sur la quantité et la qualité des relations professionnelles, on croit souvent que seuls ceux qui ont accumulé de longues années d'expérience peuvent l'exercer. Trop longtemps, l'homme issu du babyboom, dont le CV comportait de nombreuses expériences de direction, représentait l'archétype du chasseur de têtes. Cependant, les temps ont changé! Le profil le plus demandé aujourd'hui correspond au jeune de la génération Y, en perpétuel mouvement et adepte de technologie.

Alors, comment moi — de la génération Y tristement célèbre —, je m'y retrouve dans ce secteur? Mieux encore, pourquoi?

Il va sans dire que ce n'est ni le recrutement sur les campus ni les sites emploi qui m'ont permis de découvrir une carrière en recherche de cadres. En fait, je me rappelle avoir appris l'existence des « chasseurs de têtes » lors d'une conversation tenue au souper avec un membre de la famille, qui avait reçu un appel... C'était pour le moins intrigant de se dire que quelqu'un sélectionnait attentivement certaines personnes pour leur offrir une opportunité de changement de carrière, et potentiellement de vie. Je n'avais jamais envisagé une carrière en recherche de cadres avant d'obtenir une maîtrise. Par ailleurs, je cherchais un poste pouvant répondre à mon ouverture internationale, mes compétences relationnelles, mon sens des affaires et mes capacités de recherche. J'ai partagé ce souhait avec un de mes mentors, qui m'a suggéré de rejoindre un des principaux cabinets internationaux de recrutement de cadres. Mon parcours a commencé avec la recherche, puis a évolué vers le recrutement et le développement d'affaires. En cours de route, j'ai appris que chaque client et que chaque candidat étaient uniques, et que chaque recherche représentait un nouveau défi et une occasion d'apprendre. Pour moi, la recherche de cadres est une profession enrichissante, car elle me permet de toujours apprendre et d'être en contact avec de formidables personnes au quotidien.

Comme la guerre des talents fait rage et que les données démographiques du marché de l'emploi évoluent, j'ai pu constater clairement que la recherche de cadres a beaucoup à offrir à la génération Y. La réciproque est également vraie.

Ainsi, que peut offrir une telle carrière à la génération Y?

(1) Variété et apprentissage

Dans l'ensemble, les importants cabinets de recrutement de cadres n'ont pas de spécialité sectorielle. Par conséquent, les nouveaux consultants ou chercheurs analysent en profondeur une variété de secteurs, d'entreprises et de fonctions. Il n'y a pas deux recherches qui se ressemblent. Ainsi, la fonction exige des consultants capables de devenir experts du jour au lendemain dans un domaine particulier, afin de comprendre le paysage concurrentiel, les tendances sectorielles et les acteurs clés. Cette variété et cet apprentissage continu peuvent être très attirants pour un jeune de la curieuse génération Y qui apprécie être constamment mis au défi.

(2) Variété sectorielle

Pour la génération Y, qui fuit l'engagement et ne souhaite pas se limiter à une entreprise ou à un secteur, le recrutement de cadres est une excellente façon d'acquérir de nombreuses connaissances sans aucune exclusivité à un secteur particulier. À l'instar d'autres professionnels et cabinets, le recrutement de cadres offre des services de consultation à de nombreux clients.

(3) Renforcement professionnel

Chaque jeune de la génération Y a redouté les évènements de réseautage dans les universités, mais a compris que tisser des liens était indispensable. Le recrutement de cadres donne à la génération Y tous les outils et toutes les astuces professionnelles permettant de se bâtir un solide réseau. Appeler un directeur général en le persuadant d'envisager un changement de carrière nécessite des compétences hors du commun. Le recrutement de cadres peut être considéré comme un dernier cycle universitaire : il donne à la génération Y la possibilité de développer la confiance, l'expérience et les compétences pour interagir avec des dirigeants.

(4) Lucidité professionnelle

De nombreux jeunes de la génération Y sortent diplômés d'écoles de gestion et écarquillent les yeux en se demandant quelle carrière leur correspond. Le recrutement de cadres est idéal pour comprendre le monde du travail et savoir ce que fait un directeur de compte ou un vice-président marketing.

Que peuvent offrir les jeunes de la génération Y aux cabinets de recrutement de cadres?

(1) Maîtrise des médias sociaux

La force des cabinets de recrutement de cadres ne dépend plus de la puissance de leurs bases de données. L'arrivée des médias sociaux – particulièrement de LinkedIn – a bouleversé les règles du jeu, pour une plus grande équité. La génération Y a grandi avec les médias sociaux; elle les maitrise et, dans certains cas, en est devenue experte. Cette caractéristique peut être mise à profit par les cabinets de recrutement de cadres afin d'identifier les meilleurs talents.

(2) Fascination du « multitâche »

La génération Y est sans aucun doute multitâche. Baignés dans les technologies et rompus à la gestion des priorités, les jeunes de la génération Y ont appris à effectuer plusieurs tâches en même temps et à répartir leur attention en conséquence. Dans ce monde trépidant du recrutement de cadres, où chaque heure de la journée peut être allouée à une recherche ou à une activité différente, il est primordial de pouvoir compter sur des consultants polyvalents et en mesure de jongler avec de nombreuses priorités. La génération Y brille par sa capacité à effectuer de nombreuses tâches simultanément, une compétence devenue essentielle pour réussir dans le recrutement de cadres.

(3) Techniques de recherche

Le cœur de métier du recruteur est la recherche. Il revient au consultant en recherche de traduire la liste des souhaits des clients en listes restreintes et les compétences requises en mots-clés. Pour de nombreux jeunes de la génération Y, ou qui entrent sur le marché du travail, le monde universitaire a aiguisé leurs compétences en recherche et rédaction. De plus, commencer sa carrière dans le recrutement de cadres permet une transition en douceur, de la vie universitaire vers la vraie vie. Effectuer d'importantes recherches sur tout type de sujets n'a pas de mystère pour les jeunes diplômés, et ces compétences contribuent au succès du recrutement de cadres.

(4) Perspectives innovantes

Le recrutement de cadres est sans aucun doute un secteur parvenu à maturité qui, comme beaucoup d'autres arrivés à cette étape du cycle, ne se focalise pas sur l'anticipation de tendances ni sur l'action préventive. Il n'est pas reconnu pour être à la pointe de la technologie et pourrait bénéficier d'un peu d'innovation et d'un œil neuf. La génération Y est connue pour remettre en question le statu quo et inciter les entreprises à repenser leurs processus déjà éprouvés afin de découvrir des solutions plus efficaces. Les jeunes de la génération Y peuvent ainsi aider les cabinets de recrutement de cadres à accepter l'innovation en termes de technologie et d'état d'esprit. Leur vision originale et leurs idées créatives peuvent apporter de la valeur ajoutée à un secteur d'activité qui n'a pas connu de réelles interruptions.

Dans l'ensemble, le recruteur de la génération Y apporte un vent de fraîcheur à ce secteur mature qu'est le recrutement de cadres. J'encourage fortement les cabinets de recrutement à miser sur le nouveau visage du chasseur de têtes et à intégrer les jeunes de la génération Y en regardant tout ce qu'ils peuvent offrir à ce domaine. En échange, j'invite les jeunes de la génération Y de même sensibilité à poursuivre une carrière dans le recrutement de cadres et à me rejoindre afin de faire évoluer ce métier.

L’article a été publié originalement sur LaToileDesRecruteurs.com

Nicole Duncan

Nicole is a Senior Consultant in the Montreal office, specializing in the assessment, identification and recruitment of senior and executive level talent within a broad spectrum of industries in th...

Partage du savoir

Insight

Michael Williams, lauréat d’un prix Forty Under 40 de 2018

L’associé d’Odgers Berndtson se voit décerner l’un des prix les plus prestigieux de la communauté...

Insight

Une nouvelle recherche redéfinit complètement le leadership

Le livre The Mind of the Leader, publié par Harvard Business Review Press, offre une perspective...

Insight

Nathalie Francisci lauréate du « Top 20 de la diversité »

Nathalie Francisci, associée au bureau de Montréal d’Odgers Berndtson et responsable de la gouver...