Embaucher les dirigeants de demain

 Ce que les organisations doivent savoir sur la génération Z et la manière d'attirer les meilleurs candidats

Le sixième programme de mentorat CEOx1Jour jumelle des chefs de direction avec les meilleurs étudiants afin d'offrir à ceux-ci des perspectives du monde des affaires complexe actuel

Le bassin de talents concurrentiel du Canada compte des employeurs qui recherchent des moyens créatifs de recruter la prochaine génération de candidats de haut calibre. Ainsi, pour une sixième année consécutive, le leader mondial du recrutement de cadres, Odgers Berndtson, tient son programme CEOx1Jour. Des étudiants d'universités et de collèges canadiens auront l'occasion d'être jumelés à l'un des 19 chefs de direction d'organisations de premier plan au pays.

Voici les chefs de direction qui prennent part au programme :

Montréal

  • Pierre Lapointe, président et chef de la direction, ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c.
  • Daniel Lamarre, président et chef de la direction, Groupe Cirque du Soleil
  • Nathalie Palladitcheff, présidente, Ivanhoé Cambridge
  • Valérie Plante, mairesse, Ville de Montréal
  • Alexandre L’Heureux, président et chef de la direction, Groupe WSP Global

Toronto

  • David Gerofsky, chef de la direction, First Gulf
  • Howard Eng, président et chef de la direction, l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto
  • Marsha Smith, présidente, IKEA Canada
  • Caroline Riseboro, présidente et chef de la direction, Plan International Canada
  • Vince De Palma, président et chef de la direction, Softchoice
  • Jan De Silva, présidente et chef de la direction, Toronto Region Board of Trade

Ottawa

  • Bryce Conrad, président et chef de la direction, Hydro Ottawa
  • Eli Fathi, chef de la direction, MindBridge Analytics inc.
  • Teresa Marques, présidente et chef de la direction, la Fondation Rideau Hall

Vancouver et Victoria

  • Laura Nashman, chef de la direction, BC Pension Corporation
  • Shahrzad Rafati, fondatrice et présidente-directrice générale, BroadbandTV
  • Andrea Scott, cofondatrice et présidente-directrice générale, Skoah
  • Mary Moran, présidente et chef de la direction, Calgary Economic Development et chef de la direction, Calgary 2026 Bid Corporation
  • Garth Warner, président et chef de la direction, Servus Credit Union

Calgary et Edmonton

  • Mary Moran, présidente et chef de la direction, Calgary Economic Development et chef de la direction, Calgary 2026 Bid Corporation
  • Garth Warner, président et chef de la direction, Servus Credit Union

Présenter le marché du travail à la génération Z

Pour la première fois, les organisations participantes assisteront à un changement démographique chez les candidats choisis pour le programme, qui passeront de la génération Y à la génération postmillénaire ou génération Z. En effet, la majorité des étudiants actuellement inscrits dans des programmes postsecondaires et postulant pour des postes au niveau d'entrée au sein des meilleures organisations sont désormais représentés par la génération Z (21 ans et moins) – un groupe démographique qui devrait compter pour 25 % de l'effectif d'ici 2020, selon TalentEgg, partenaire du programme CEOx1Jour d'Odgers Berndtson.

Au fur et à mesure que les organisations se préparent au changement démographique en milieu de travail, elles doivent revoir leurs stratégies de recrutement afin de prendre en compte les compétences et les motivations uniques de cette génération. En collaboration avec son partenaire Hogan Assessments, Odgers Berndtson a compilé des données psychométriques sur les traits de leadership qui mènent les individus à atteindre des postes de haut rang. Ainsi, les organisations obtiennent un aperçu des caractéristiques fondamentales qu'elles doivent rechercher lorsqu'elles souhaitent recruter les meilleurs talents qui soient.

« Notre recherche nous a permis de dégager un ensemble de traits de leadership communs aux chefs de direction actuels et aux nouveaux talents de la génération Z, démontrant ainsi que les caractéristiques déterminantes d'un dirigeant qui connaît du succès transcendent les différences générationnelles, indique Eric Beaudan, chef mondial de la pratique Leadership d'Odgers Berndtson. Même si les entreprises font face au défi de créer des environnements de travail attrayants pour différentes générations, elles peuvent être rassurées; bon nombre des qualités clés du leader d'aujourd'hui se retrouvent également chez les leaders de demain, comme un esprit ouvert et une passion pour aborder les situations dans leur ensemble, de solides compétences interpersonnelles et une volonté de prendre des risques. »

Parmi les principaux facteurs de motivation, les retombées sociales passent avant la rémunération

Outre les caractéristiques individuelles, des recherches ont révélé que les motivations des étudiants de la génération Z diffèrent de celles des étudiants des générations précédentes. Dans son Guide to Canadian Campus Recruitment (guide du recrutement sur les campus canadiens), TalentEgg a découvert au moyen de son sondage sur la génération Z que celle-ci considère le sentiment d'appartenance à la collectivité et les retombées sociales comme les facteurs de motivation les plus importants en milieu de travail. 

« Les priorités de la génération Z sont différentes de celles des générations précédentes, mentionne Mary Barroll, présidente de TalentEgg. Les membres de cette génération sont plus favorables aux employeurs qui ne sont pas axés que sur les résultats et qui fournissent aux employés des expériences significatives leur permettant de générer des retombées positives sur le milieu de travail et la société. Les employeurs obtiennent ainsi un très bon aperçu de ce qu'ils devraient faire pour attirer la crème de la crème; les organisations devraient mettre l'accent sur leur attachement à leurs valeurs fondamentales, comme elles sont reflétées dans leurs initiatives de responsabilité sociale, et développer des programmes de bénévolat qui renforcent les liens avec les jeunes talents – en fin de compte, les encourager à revenir travailler dans l'organisation à la fin de leurs études. »

Selon le sondage, le développement professionnel et la croissance au sein d'une organisation ont également été cités parmi les priorités des étudiants de la génération Z qui intègrent le marché du travail. Près de la moitié des répondants (41 %) estimaient que les possibilités de croissance et le développement de carrière étaient plus importants qu'un salaire concurrentiel, et près du tiers (29 %) prévoyaient rester en poste pendant quatre à six ans – une forte hausse par rapport à la moyenne de 18 mois chez les travailleurs de la génération Y.

« L'intégration massive des membres de la génération Z au marché du travail sera profitable aux organisations de tous les secteurs, poursuit M. Beaudan. Ces nouveaux talents accordent une grande importance à l'aspect social de leur travail, ils sont entreprenants et tournés vers le monde. Pendant que les étudiants se préparent à leur carrière, nous les encourageons à maintenir un dialogue ouvert avec les professionnels du secteur en ce qui a trait aux occasions qui les aideront à réussir. C'est précisément l'objectif de notre programme CEOx1Jour. Nous avons à cœur de repérer les dirigeants de demain, et de leur offrir un aperçu détaillé des compétences et des qualités requises pour diriger une grande entreprise dans un environnement d'affaires complexe. »

À propos du programme CEOx1Jour

Dans le cadre du processus de dépôt de candidature, les étudiants échangent leur point de vue et leurs impressions de ce qu'il faut pour devenir un dirigeant efficace. À ce jour, plus de 800 étudiants, chefs d'entreprise et organisations ont participé au programme CEOx1Jour d'Odgers Berndtson partout dans le monde. Afin de participer au programme, les étudiants ont jusqu'au 26 octobre à minuit pour poser leur candidature en allant au www.ceox1jour.ca.

En plus du soutien apporté par TalentEgg et Hogan Assessments, le programme continue de porter ses fruits année après année grâce à l'appui des partenaires d'Odgers Berndtson, incluant McKinsey & Company et le quotidien The Globe and Mail.

Vous trouverez plus de renseignements sur le sondage de la génération Z mené par TalentEgg dans le document The 2018 Guide to Canadian Campus Recruitment – Decoding Gen Z (disponible en anglais seulement).